Filtrer par

Disponibilité

Taille

Maturité

Pays d'origine

Spécificités

Couleur

Il y a 25 produits.

Filtres actifs

Affichage 1-25 de 25 article(s)

L'origine des variétés résistantes aux maladies

Dans les années 1800, des marchands et viticulteurs importaient tous types de biens de l'Amérique vers l'Europe. Certains de ces biens étaient des plants de vigne. Il s'avère cependant que les plants de vignes américains contenaient un insecte qui allait bouleverser la culture de la vigne : le phylloxéra. Il s'agit d'un petit insecte de 1,2mm pondant des oeufs desquels naissent des minuscules pucerons invisibles à l’œil nu qui s’attaquent aux racines des vignes : ils les piquent, les racines pourrissent et le cep meurt.

Pour réagir face à cette crise, les viticulteurs ont cherché de nombreux traitements pour tuer cet insecte mais la réussite était faible. Les chercheurs se sont alors aperçus que les vignes américaines portaient ce puceron mais n'étaient pas malades. Leurs racines sont protégées par une sorte de double écorce. De là, est venu l'idée de greffer des pieds européens sur des pieds américains.

  

La provenance des raisins de table hybrides

Une partie de ces variétés de raisins de table a été créée par des pépiniéristes Français tels que François Baco, G. Seibel, G. Couderc ou Bertille Seyve dès la fin du XIXème après la crise du phylloxera. D’autres variétés plus récentes proviennent de pays voisins (Allemagne, Suisse) qui ont pris le relais de ces hybridations dans la deuxième partie du XXème siècle et enfin d’autres variétés de raisins de table proviennent de pays de l’ancien bloc de l’Est.

En effet, ces pays ont privilégié les cépages résistants aux maladies fongiques, probablement, car ils n’avaient pas accès à l’époque, aux produits phytosanitaires indispensables à la culture des variétés dites traditionnelles (Chasselas, Danlas, Muscat de Hambourg, Cardinal etc….). Sous l’impulsion de leurs instituts de recherche agronomiques nationaux, des pays tels que la Hongrie, la Roumanie, la Serbie, l’Ukraine ont obtenu depuis une cinquantaine d’années des variétés de raisins de table résistantes, intéressantes, ne nécessitant aucun ou très peu de traitement phytosanitaire (une ou deux applications de soufre en poudre les années de forte pression d’oïdium). Un problème subsistant encore provient des attaques de tordeuses de la grappe (papillon eudemis) qui peut être résolu de manière saine ou biologique par l’application sur les ceps de vigne, de plaquettes de phéromones (pièges dits de la confusion sexuelle).

 

Les différents familles de vignes résistantes

Les américaines soit Noah, Isabelle, Concord qui sont apparues après la crise du Phylloxera en Europe et qui ont permis de recomposer le paysage viticole grâce à leur résistance à ce parasite. Les variétés créées par les hybrideurs français à la fin du 19eme et début 20eme siècle (Baco, Villard, Oberlin), ce sont les variétés qui portent souvent le nom de leur géniteur soit Baco noir, Baco blanc, Villard blanc, Dattier de st Vallier, etc… Les cépages qui sont sortis des instituts de viticulture de pays européens comme l’Allemagne, la Suisse, la Tchéquie, la Moldavie, la Roumanie, la Serbie ou la Hongrie, ce sont les plus nombreux et nous ne les connaissions pas en France. Sont ils meilleurs que leurs aînés ? Probablement oui, car ils sont issus de plusieurs croisements successifs plus récents et il se trouve que leurs parents sont nos hybrides qu’avaient créés les hybrideurs français du 19ème siècle. Ils furent croisés avec des variétés autochtones d’Europe centrale ou de l’est, et le résultat donne des raisins de table sans traitement, très intéressants pour la table. On ne retrouve plus par exemple le goût tant marqué de fruit des bois (ou gout foxé) que produisaient les noah ou isabelle, ils ont pris des saveurs sucrées ou muscat suivant les variétés.

 

Les variétés de vigne hybrides disponibles

Dans le monde il existe des centaines de variétés de vignes hybrides grâce au travail des pépiniéristes (comme expliqué précédemment) et de la sélection naturelle. Certaines de ces variétés sont tombées dans l’oubli (le Varousset Noir, le Seinoir Noir, le Colobel, etc) et ont été perdues, il est seulement possible de les retrouver dans les conservatoires d’instituts viticoles. Certaines autres émanant d'autres continents (Sweet Sapphir, Cotton Candy) franchissent très peu les frontières et sont très peu présents, voire totalement introuvables en France. Au niveau commercial, il est de plus impossible de proposer plusieurs centaines de variétés, la seule option étant de vendre les variétés les plus marquantes, celles aussi qui ont eu un certain « aura » il y a une centaine d’années et dont les caractéristiques (goût, couleur, odeur, forme, ...) sont uniques. Toutefois, le site viticabrol.fr s’attachera chaque saison de mettre à jour son catalogue des variétés que nous avons pu faire re-greffer grâce à l’aide de passionnés qui nous ont permis de prélever des greffons chez eux (comme par exemple l’oberlin et la glacière), ou grâce à des pépiniéristes et pépinières viticoles de l’Union Européenne, voire de plus loin, qui nous fourniront en variétés hybrides de qualité originaires de leur terroir local. Sentez vous donc libre d’explorer cette catégorie et de mélanger au gré de vos envies du raisin blanc, noir, violet, jaune, rose ou bleu, ceci qu’il s’agisse d’un cépage précoce, tardif ou de saison. Nous disposons également de certaines variétés de raisin sans pépin qui satisferont les papilles gustatives des enfants par exemple.