Suite à la récolte des raisins pendant les vendanges et de la chute des feuilles, la vigne et son sol ont besoin de repos pendant l'hiver. En effet, la vigne est une liane forestière pouvant s'allonger indéfiniment et donc canaliser toute l'énergie et la force de votre pied pénalisant ainsi la naissance de grappes de raisins et votre passage au travers des rangées. Pour cela, il est essentiel de tailler les sarment pour leur accorder ce moment de répit propice à sa nouvelle croissance. Le type de taille dans le jardin ou vignoble que vous déciderez la première année et les suivantes sera important et donc dépendre de vos objectifs et de votre vision, suivez ce guide sur la taille pour réussir votre future récolte.

 

Quand tailler la vigne ?

Dès le premier hiver en viticulture, il est important de débuter la taille de la jeune vigne. Concernant les mois, la taille des sarments peut débuter dès le mois de Novembre permettant ainsi d'accélérer son cycle végétatif et donc l'éclosion des bourgeons au printemps. Néanmoins une taille trop précoce vous exposera à des risques de gelées surtout dans certaines régions froides et montagneuses (si la sève n'est pas encore descendue), il est dans ce cas-là préférable de reporter de plusieurs mois la taille dans ces conditions et garantir la venue de vos bourgeons et des raisins à maturité. Prenez donc plutôt pour habitude de tailler vos ceps de vigne tardivement, en mars, de cette manière si des gelées printanières surviennent, le débourrement des feuilles se fera plus tard et un -2 ou -3 degré n’affectera pas la récolte annuelle des raisins. 

   

Quelle partie du cep tailler ?

La taille de la vigne est un peu moins facile que celles d'autres arbres fruitiers qu'il est possible de trouver dans un verger ou jardin étant donné que les bourgeons de la vigne sont identiques. Il n'est donc pas possible de distinguer, à l'oeil, un bourgeon d'un autre.

Par contre, c'est leur emplacement sur le sarment qui va déterminer s'ils seront stériles, ou s'ils se transformeront en grappe de raisin. C'est donc ce critère qu'il vous faudra prendre en compte au moment de pré-tailler ou tailler. Généralement les bourgeons à la base ou en extrémité sont rarement productifs.

 

Avec quel matériel tailler la vigne ?

Outils taille de la vigne

Les outils et le matériel nécessaire à la taille de la vigne dépendent de votre budget, la quantité de pieds et vos besoins. En ce sens, pour une petite quantité de ceps, il n'est pas nécessaire de recourir à un matériel professionnel de vigneron. Pour cela, un simple sécateur à une main ou à deux mains permettent de tailler les branches non souhaitées et garantir une taille de pied correcte, surtout sur de jeunes plants de vigne au jardin.

Néanmoins si votre budget ou la dimension de votre vignoble vous le permettent, il sera bien sûr davantage facile et rapide de tailler votre pied de vigne de table traditionnel ou résistant au travers de sécateurs électriques avec une batterie portable qui vont décupler votre force face aux gros sarments sur plusieurs hectares. Sans compter que ce matériel ne nécessite qu'une seule main, laissant l'autre libre pour écarter et tenir les sarments et rameaux lors de la taille pour pouvoir les tirer ensuite.

 

La méthode sans taille :

Vigne sans taille

Il s’agit d’une nouvelle méthode testée par certains viticulteurs (notamment en Australie) qui consiste à laisser pousser la végétation du plant de vigne comme bon lui semble dans le verger ou jardin sans tailler la vigne. Cette technique est aussi utilisée sur d'autres arbres fruitiers. Il s’avère néanmoins qu’au bout de quelques saisons le plant s’affaiblisse. Ceci même s’il se trouve planté dans un sol riche, car il risque quoi qu'il en soit de végéter et mourir.

La méthode sans taille est donc une technique que je ne conseille pas aux amateurs, le cep de vigne produit chaque année de petits raisins qui ne sont pas du tout comparables à un cep bien taillé et bien palissé chaque hiver en octobre ou novembre pour rajeunir la vigne. En cas de doute, vous pouvez m’envoyer une photo de vos plants, j'indiquerais les points de coupe par des tirets et je vous renverrai l’image, vous n’aurez qu’a suivre les instructions.

Quoi qu'il en soit je vous recommande à minima de couper les sarments qui peuvent aller sur d'autres vignes, si le cépage n'est pas résistant, afin de diminuer la propagation des maladies telles que l'oïdium et le Mildiou.

 

La taille en gobelet :

Taille vigne gobelet

C'est un type de taille très populaire des vignerons dans ma région (Languedoc-Roussillon) qui nous vient des romains. La taille en gobelet se distingue par un tronc solide et des bras terminés par un ou deux coursons portant chacun deux ou trois bourgeons. La taille en gobelet est très répandue étant donné qu'elle ne nécessite pas de mettre en place des fils de palissage et résiste bien aux régions venteuses comme les plaines ou les montagnes.

Par contre cette technique n'est pas forcément compatible à la mécanisation selon le matériel que vous utilisez. Pour y parvenir, dès la seconde année, on fait monter un rameau d’environ 60 cm que l’on taille. On le lie à un tuteur afin que le plant soit droit, et l’année suivante on obtient le fameux gobelet avec 4 ou 5 bras secondaires.

 

La taille en Guyot :

Taille vigne Guyot

Ce type de taille mixte (combinant taille courte et longue sur le même pied) se caractérise également par un tronc solide et vertical, mais celle fois-ci, elle comporte un courson avec deux bourgeons sur sa partie courte, et une longue branche de sarment avec environ six bourgeons sur sa partie longue. Le côté positif évident de la taille en Guyot est la facilité et productivité inhérente à la forme permettant de récolter vos grappes de raisin de table facilement sur chaque plant dans une rangée après la fructification.

Par contre, on dénote une tendance a épuiser le plant de part l'éclosion de nombreux bourgeons sur le sarment pouvant diminuer sa productivité et longévité. Pour cette méthode, il s’agit de ceps de vigne montés sur des fils, que l’on taille en laissant 3 ou 4 coursons à 2 yeux, plus une bûche d’environ 60 ou 70 cm que l’on attache au fil porteur.

 

La taille en cordon de Royat :

Taille vigne cordon de Royat

Il s'agit d'une taille courte caractérisée par un tronc vertical supportant une ou deux charpentes horizontales soutenant de nombreux coursons. Cette méthode de taille est prônée par de nombreux viticulteurs vu qu'elle permet la mécanisation des étapes de vendanges mécanique, de rognage écimage ou pré-taillage (passage plus facile dans les rangs). Grâce à la taille en cordon de Royat, il y a également beaucoup moins de disparités entre les raisins car ils sont exposés au soleil de la même façon et se retrouvent à la même hauteur sur les tiges.

Cependant, le temps nécessaire lors de la préparation et plantation est beaucoup plus long puisqu'il faut palisser l'intégralité du vignoble. Pour cela, sur les 3 premières années, montez 2 bûches de chaque côté du tronc, liez-les au fil porteur (elles serviront de charpente pour la saison suivante) puis taillez 3 à 4 coursons à 2 yeux (chaque année du cycle de taille).

 

La taille en treille

Retrouvez notre article dédié concernant la culture et la taille d'une vigne en treille dans l'hypothèse vous décider de planter et faire pousser une vigne grimpante sur une pergola ou un mur à côté du jardin.

  

  

  

     

Vous avez des questions sur la taille de la vigne ? Contactez nous (avec idéalement une photo de votre plant au jardin) pour que l'on puisse vous conseiller. Enfin, pour acheter vos pieds de vigne, retrouver + de 50 cépages sur la BOUTIQUE VITICABROL