Dans quel type de terrain et de climat planter de la vigne?

La vigne est une plante rustique qui supporte la plupart des terrains et des climats. Ainsi, il n'est pas nécessaire d'avoir une terre riche pour faire pousser son pied de vigne. Cependant, comme beaucoup d'autres fruits, les raisins ont besoin de soleil et de chaleur afin de pousser convenablement. Il est toutefois possible de planter ses vignes dans ses régions froides ou en altitude en les cultivant sous serre ou en disposant un paillage durant l'hiver afin d'éviter les gelées.

À savoir avant de commencer votre plantation : si vous créez un rang de vigne, vous devez espacer les pieds de 1,10 m à 2 m. Séparez-les de 2 à 3 m si votre plantation est adossée à un mur. Les premières années, disposez un paillis, pour éviter que les mauvaises herbes ne s’installent et ne captent l’eau et les éléments nutritifs dont la vigne a besoin pour sa croissance

Comment planter un pied de vigne?

1. Commencez par nettoyer l’emplacement en supprimant les mauvaises herbes.

2. Creusez un trou suffisamment grand, d’environ 40 cm de profondeur et de largeur.

3. Placez au fond du trou un mélange d’engrais pour arbres fruitiers et de fumier composté sec, puis recouvrez avec une partie de la terre que vous avez extraite, pour protéger les racines des pieds contre les risques de brûlure au contact de l’engrais.

4. Placez votre pied de vigne dans le trou, en faisant en sorte que le point de greffe (caractérisé par un renflement du tronc) dépasse de 3 ou 4 cm le niveau du sol, puis remplissez le trou avec le reste de la terre extraite.

5. Dressez un tuteur et attachez-y votre vigne, sans trop serrer.

6. Une fois la vigne plantée, tassez la terre avec le pied, griffez-la légèrement et arrosez-la.

Comment entretenir des pieds de vignes traditionnels?

 Plantées en petite quantité en zone de polycultures, ces variétés vous demanderont moins de traitements qu’a des professionnels (les grandes zones de monoculture comme la vigne augmentent la prédisposition et le développement des maladies fongiques) mais il faut savoir que ces variétés doivent être traitées environ 5 a 6 fois par saison (du mois de mai au mois de juillet) a l’aide de bouillie bordelaise (ou sulfate de cuivre), et de soufre, ceci afin de lutter efficacement contre le mildiou et l’oidium, les deux principaux champignons qui s’attaquent aux feuilles et aux raisins de la vigne. N’oubliez pas de poser aussi des pièges a phéromone pour lutter contre les papillons parasites de la vigne , surtout si vous arrosez l’été.

Comment entretenir des pieds de vignes hybrides?

Ces variétés, de par leur nature, demandent très peu d'entretien et vous permettront de récolter du raisin sans dépenser du temps et de l'argent en produits phytosanitaires. Ces maladies sont donc immunisées face aux majeures maladies touchant la vigne. Un problème subsistant encore provient des attaques de tordeuses de la grappe (papillon eudemis) qui peut être résolu de manière saine ou biologique par l’application sur les ceps de vigne ,  de plaquettes de phéromones ( pièges dits de la confusion sexuelle).